Nul doute que le Pérou, pays de l’Amérique du Sud, hypnotise les voyageurs. Le grand héritage culturel du pays laissé depuis des siècles, les sites archéologiques, les grands classiques, les dunes de sable, la jungle herbeuse de l’Amazonie et autres font de ce pays une destination prisée par beaucoup de voyageurs. Ci-après donc notre sélection de huit sites incontournables du pays.

La cité Machu Picchu

Dissimulé entre les hautes hauteurs de la vallée de l’Urubamba, le Machu Picchu est un site incontournable au Pérou. D’ailleurs, il faut noter que la cité fait partie des sites archéologiques de la plus haute importance dans le monde. Si le site est jusqu’aujourd’hui préservé, c’est en fait parce qu’il n’a pas été découvert par les Espagnols. Son emplacement caché justifie cela. Profitez pour trouver un point de vue qui n’a pas son pareil sur le site et les alentours.

De coutume, on peut s’y rendre à train ou à pied. Il faut cependant passer nécessairement par le village d’Aguas Calientes pour y entrer.

  • Si vous vous y rendez à train, il vous faut prendre l’un des trains de l’un des compagnies Peru Rail ou Inca Rail habituées à faire le trajet. Ces trains partent soit de Cusco, ce qui revient à faire 3 heures de trajet ou d’Ollantaytambo pour 1h 30 min de trajet à peu près.
  • Pour « une excursion » à pied, il faut au premier abord prendre un ‘’colectivo’’ jusqu’à Hydroelectrica. Après quoi, vous suivez les rails de chemin de fer qui vous mènent directement vers la cité. La marche durera environ 2h 30 minutes.

« La capitale » Cusco

Cusco est la capitale de l’un des plus anciens empires au monde : l’Empire inca. Aujourd’hui déclarée Patrimoine de l’Humanité, la capitale Cusco est à ne pas manquer. Elle est située à 3400 mètres dans les Andes. Sur le plan culturel, on y voit un métissage de culture, de palais et de lieux à l’architecture des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, des sculptures baroques. Pour profiter pleinement de cette capitale ancienne, ne manquez pas entre autres le musée Inka, le marché San Pedro, la Place d’Armes, La Cathédrale-Basilique, la Pierre des 12 angles, etc.

BON A SAVOIR : Il est possible de vous faire enregistrer à l’avance auprès de certaines agences chargées de vous guider dans votre découverte. Mieux, cette réservation inclut la prise en charge de l’hôtel.

La montagne colorée Winikunka

Impossible de se rendre au Pérou sans découvrir cette merveille de la nature. L’exaltation est garantie. Sur les lieux, vous verrez des clichés pleins les yeux. En effet, la montagne offre un tableau intéressant de plusieurs couleurs. Raison pour laquelle elle est encore dénommée « la montagne aux sept couleurs ». À quoi doit-on cette variété de couleurs ? À l’amas de plusieurs sédiments de couleurs différentes de la roche. Il faut noter que pour profiter de la montagne, une randonnée pédestre de plusieurs heures est requise. Il faut donc être au top sur le plan sanitaire et avoir une bonne forme physique. Cette merveille vaut autant de peines.

La Lagune 69

C’est l’un des joyaux de la région des Cordillères au Pérou. Cette étendue d’eau marine est située entre deux hauts sommets enneigés. Pour vous y rendre, il faut passer impérativement par le lac Llanganuco. Lequel lac est situé au parc national Huascarán. Pour vous faciliter la tâche, les agences locales mettent à la disposition de tous des véhicules pour de transports communs. En 3 heures de marches, savourez les images captivantes qui vous occupent la vue. Mais attention, la marche peut s’avérer difficile après quelques distances parcourues.

La forteresse de Sacsayhuaman

Nichée au faîte d’une colline qui vous montre une vision parfaite, exceptionnelle sur Cusco, la forteresse de Sacsayhuaman est réputée pour ses attraits à couper le souffle. En effet, cette forteresse vous donne toutes informations sur les techniques, les procédés de construction ayant trait à la civilisation des Incas. Vous allez aimer par exemple les murs si « cimentés » naturellement. Il s’agit de murs faits en blocs de pierre, bien taillés, ce qui fait que lesdits blocs se combinent aisément. Bref, vous n’avez donc pas besoin de ciments avant de construire. Génial, n’est-ce pas ?

Par ailleurs, il faut noter que c’est dans ladite forteresse que se déroule les 24 juin de chaque année la fête du soleil inca, encore appelée la grande célébration de l’Inti Raymi. Procurez-vous d’un ticket touristique pour profiter des lieux.

Le lac Titicaca

Son nom peut paraître bizarre. Mais c’est une merveille. Le lac est logé entre le Pérou et la Bolivie. Plus haut lac navigable au monde, Titicaca s’étend sur 4000 kilomètres carrés fois deux. Au-delà de l’immense étendue d’eau qui vous fait rêver, contemplez également le beau village de la communauté de Paramis, les îles flottantes Uras faites de roseaux.

Les salines de Maras

Au cœur de la vallée sacrée des Incas, à une distance d’à peu près 50 kilomètres de la belle ville de Cuzco, les salines de Maras vont intéresser sans doute les photographes. L’histoire conte qu’on y extrait du sel par évaporation et ceci, à partir d’une source d’eau naturelle très salée. Accompagné de votre guide, n’hésitez pas échanger avec quelques paysans qui y sont pour extraire du sel.

Le monastère de San Francisco

Datant du 17e siècle, ce monastère occupé par des moines est à quelques mètres de la place d’Armes. Elle représente l’un des importants attraits de Lima et comporte des peintures de l’École de Curso, une bibliothèque et des catacombes.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here