règles anniversaires

Saigner alors qu’on est en état de grossesse est une situation inconfortable que connaît un quart des femmes. Appelé « règles anniversaires », ce phénomène effraie en toute logique nombre de futures mamans. Comment justifier l’apparition des saignements pendant la grossesse ? Est-ce bon signe ? Quelles en sont les causes ? Peut-on y remédier ? Lisez cet article pour en savoir plus sur les règles anniversaires.

Règles anniversaires : de quoi s’agit-il réellement ?

Les règles dites « anniversaires » chez la femme enceinte sont en fait un écoulement de sang qui apparaît à la date théorique des menstrues de celle-ci, malgré la croissance du bébé dans l’utérus. Elles sont encore appelées « métrorragies ».

À proprement parler, il ne s’agit pas de règles, étant donné qu’au cours de la grossesse il y a arrêt du cycle menstruel. Il s’agit plutôt d’un écoulement sanguin qualifié « d’artificiel » par les spécialistes, car son apparition ne résulte pas d’une destruction de la muqueuse utérine, mais d’un dérèglement hormonal ou d’une lésion interne.

Quelles sont les causes des règles anniversaires ?

Les règles anniversaires, aussi surprenantes qu’incroyables ont quand même des raisons logiques d’apparaître. Les voici :

La fragilisation du col de l’utérus

Les saignées issues des règles anniversaires sont parfois liées à un affaiblissement du col de l’utérus. Cet affaiblissement peut être causé par un rapport sexuel ou par un toucher vaginal.

La fixation de l’œuf

La fixation de l’œuf fécondé à l’intérieur de la muqueuse utérine (encore appelée nidation) est aussi l’une des causes des règles anniversaires. En effet, pendant son implantation dans la muqueuse, l’œuf peut provoquer une rupture de certains « petits » vaisseaux sanguins à l’origine des saignements.

Un hématome

Les métrorragies peuvent être également provoquées par l’apparition d’un hématome nommé « hématome décidual » qui, pendant son détachement, occasionne de petites saignées.

Un dérèglement hormonal

Chez certaines mères, ce sont les hormones qui seraient à l’origine de l’apparition des règles dites « anniversaires ». En effet, comme avec la pilule (pour la contraception), il peut avoir une privation naturelle de certaines hormones conduisant ainsi aux métrorragies pendant la période théorique des menstrues.

Insolite : Parfois, il arrive que les médecins ne trouvent pas de raisons liées à l’apparition des règles anniversaires chez certaines femmes enceinte.

Comment se manifestent les règles anniversaires ?

Le principal symptôme des règles anniversaires, ce sont les saignements qui sont généralement moins abondants que lors des règles normales. Ces derniers apparaissent au cours de la grossesse (souvent les 3 premiers mois), à la date où la femme devrait normalement avoir ses règles.

Il est très peu probable qu’elles apparaissent plusieurs fois au cours de la grossesse et sont légèrement douloureuses.

La couleur des saignées est aussi un indice caractéristique de la cause des règles. Si par exemple elles sont de couleur rosée ou marron, il est fort probable qu’il s’agisse de la nidation de l’œuf fécondé. Si elles sont rouge vif, il pourrait s’agir du détachement d’un hématome ; même si généralement, les femmes qui en souffrent font écho d’une couleur plus claire que les règles normales. Bref, ce symptôme dépend de chaque femme.

Est-ce grave ?

Comme mentionné en début d’article, c’est une situation que connaît une femme sur quatre. Sans dangers majeurs et sans gravité sur l’évolution de la grossesse la plupart du temps, les règles anniversaires peuvent néanmoins dans certains cas être le signe d’un danger imminent : fausse couche, avortement involontaire, grossesse extra-utérine, etc.

À lire aussi : Règles douloureuses : voici nos conseils pour vous soulager !

Que faire pour y remédier ?

Si vous êtes enceinte et que vous constatez des saignements à la période théorique de vos menstrues, vous feriez mieux de consulter un médecin pour des analyses plus approfondies. Avec une échographie pelvienne, un examen de votre spéculum ou encore un dosage d’hormones (hormone bêta-HCG), les médecins pourront identifier la cause des saignements et s’assurer du bon état de votre grossesse.

Utiliser une culotte menstruelle contre les règles anniversairEs

Si des règles anniversaires surviennent durant la grossesse, il n’est donc pas nécessaire de s’inquiéter mais il est alors recommandé de s’équiper pour les petits flux de saignement. Il est préférable d’éviter les protections hygiéniques traditionnelles de type tampon ou serviettes hygiéniques. En effet, la flore vaginale est encore plus sensible durant cette période de grossesse. Il est conseillé d’éviter d’y introduire des tampons désormais connus pour contenir trop de produits chimiques parfois toxiques dans leur composition. Les serviettes hygiéniques sont quant à elles composées de fibres synthétiques souvent irritantes. D’ailleurs leur composition devrait être inscrite sur les emballages à partir du 1er janvier 2023. D’ici là, la seule barrière efficace contre les saignements de flux menstruels demeure la culotte de règle menstruelle made in France, fempo.co confortable et utile pour les flux légers ou abondants. Elles remplacent les protections de règles classiques sans risque de composition chimique.

De plus elles vous accompagnement même pour les saignements post-partum. En effet, dans votre trousseau de valise demandé par la clinique au moment de vous y rendre pour votre accouchement, il est indiqué de se munir de culottes jetables avec des protections hygiéniques de type couche de nuit, très épaisses pour flux ultra abondant. Or, votre culotte menstruelle vous accompagnera parfaitement durant cette période encore délicate pour les jeunes mamans. Conçues pour toutes les femmes, ces culottes présentent l’avantage d’être écologiques car elles ne sont pas à usage unique. Ces culottes sauront s’adapter à tous vos flux car les saignements de règles anniversaire peuvent être plutôt liquides alors que les saignements post- partum seront plutôt visqueux comprenant parfois des caillots. Durant ces moments particuliers, c’est le confort que nous conseillons à l’aide de culotte façon taille haute, façon shorty.

Pour l’entretien de votre culotte de règles, il est bon de savoir que cette dernière est constituée de 3 couches superposées. Il ne s’agit pas seulement de retenir le sang. En effet, la dégradation de la paroi utérine emporte quelques déchets utérins. Ces résidus seront à ôter de la culotte en rinçant à l’eau froide le tissu. Ensuite, un lavage à la machine ou à la main à 30 degrés suffit à rendre votre culotte de nouveau utilisable. Un peu de savon de Marseille ou de lessive biologique parfumera agréablement votre culotte pour son prochain usage. Un produit adoucissant n’est pas nécessaire. Enfin, votre culotte pourra être séchée à l’air libre à température ambiante, une source de chaleur chaude n’est pas recommandée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here