Prendre soin de ses dents est nécessaire pour avoir une hygiène buccale de qualité, mais également pour éviter les maladies dentaires. Si le brossage est bien connu de tous, il existe aussi des soins dentaires très utiles fournis par le dentiste. Cependant, l’idée d’un rendez-vous chez ce spécialiste tétanise simplement certaines personnes. Qu’est-ce que la phobie du dentiste ? Quel lien avec l’anesthésie générale ? On vous dit tout dans cet article.

Qu’est-ce que la phobie du dentiste ?

C’est un trouble encore appelé dentophobie ou stomatophobie. Il s’agit simplement de la peur, de l’angoisse ou encore de l’anxiété qui s’accapare de certaines personnes à l’approche d’une visite chez le dentiste.

Même s’il est vrai que l’idée d’un tel rendez-vous ne plaît pas vraiment à quelqu’un, chez certains individus, l’on constate une peur particulièrement. Dans ce cas, l’on parle alors de phobie du dentiste. Elle peut se manifester de diverses manières, en fonction de son niveau de gravité. Si vous êtes dans cette situation, vous pouvez noter :

  • Une insomnie à la veille de la date prévue ;
  • L’hyperventilation ;
  • La tachychardie ;
  • Des tremblements ;
  • Une sudation intense ;
  • Des reports ou annulations réguliers de rendez-vous ;
  • Une négligence manifeste de la qualité sanitaire de votre dentition.

Si vous vous questionnez sur ce qui pourrait être à l’origine de la stomatophobie, sachez qu’il existe diverses causes.

D’abord, il se peut que vous ayez été victime d’une mauvaise expérience dans le cadre de soins dentaires. C’est un genre de souvenir négatif qui remonte généralement à l’enfance et qui est resté.

Il est également possible que ce soit l’un de vos proches qui en a été victime, et qui vous en a fait part. Du coup, cela a généré chez vous une forte appréhension des visites chez le dentiste.

Un autre facteur est que vous pourriez tout simplement avoir une peur panique des aiguilles. Par ailleurs, une construction mentale de l’esprit qui vous fait percevoir le dentiste comme « l’arracheur de dents » peut également être considérée.

Somme toute, diverses causes peuvent être à l’origine de la phobie dentaire. Toutefois, soyez rassuré, il existe également bien des méthodes pour la combattre.

Voici donc l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur la phobie dentaire. Passons maintenant au second terme : l’anesthésie générale.

L’anesthésie générale, c’est quoi ?

Il s’agit d’un procédé médical qui consiste à inoculer une substance par voie intraveineuse ou respiratoire à une personne (patient) dans le but de l’endormir. C’est une opération qui se fait en prélude à des procédures médicales qui peuvent être chirurgicales, diagnostiques ou interventionnelles.

Divers effets font suite à une anesthésie générale. Entre autres, on note un changement du niveau de conscience, de ressenti de la douleur, de la respiration, etc. Toutefois, un respirateur est utilisé pour assurer l’apport de l’oxygène dans le sang.

Par ailleurs, il existe une autre forme d’anesthésie générale connue sous le terme de sédation. On y fait recours pour maintenir certains réflexes de l’organisme. C’est la forme employée pour réaliser des explorations médicales.

Alors, maintenant qu’on a pris connaissance de ces deux concepts médicaux, il est temps de découvrir le rapport qui existe entre eux.

Le lien entre phobie du dentiste et anesthésie générale

Comme vous avez pu le constater, la phobie du dentiste peut atteindre des niveaux assez sérieux de gravité. Ce qui peut compliquer, voire rendre impossible, l’intervention du dentiste.

Ainsi, les soins dentaires sous anesthésie générale restent l’ultime recours pour le spécialiste afin qu’il puisse faire son travail en toute sécurité. Toutefois, il faut préciser que ce n’est pas le dentiste qui se charge de l’anesthésie. Il doit plutôt faire appel à un autre spécialiste qu’on nomme le médecin anesthésiste.