La grossesse est une étape très importante dans la vie d’une future jeune maman. Le bébé qui est le protagoniste de ce phénomène a besoin d’attention et de soin, surtout de sa mère. L’alimentation de la mère devient donc un prérequis indiscutable du bien-être de l’enfant. Cependant, de nombreuses questions surviennent quand il s’agit d’une bonne alimentation durant cette période délicate. Découvrez dans cet article des conseils pratiques pour bien s’alimenter durant sa grossesse.

Manger en respectant sa faim

En tant que future maman, commencez à vous débarrasser de ce fameux mythe qui dit de manger deux fois plus pendant la grossesse. Il s’agit de bien s’alimenter et non de surcharger l’organisme. Il est indéniable que pendant cette période, l’appétit augmente légèrement. Un repas riche fera parfaitement l’affaire. Il suffit d’apporter à votre organisme les nutriments nécessaires pour assurer une bonne santé à votre bébé.

C’est pour aider les femmes enceintes que la plateforme alimentation grossesse a décidé de partager de nombreux conseils sur l’alimentation. De plus, avec leur application téléchargeable sur les androids et les appareils iOS, vous avez la possibilité de consulter ce qu’il faut manger ou éviter pendant votre grossesse.

Varier son alimentation

L’alimentation équilibrée est le socle du développement du corps de l’être humain. Composer chaque repas en tenant compte des valeurs nutritives présentes dans chaque aliment est la meilleure manière pour apporter les nutriments essentiels au développement du bébé.

Loin de se rapporter uniquement à la consommation des fruits et légumes, une alimentation saine et équilibrée est l’apport à l’organisme de repas complets. Cela signifie que chaque ingrédient présent dans le repas joue un rôle bien distinct des autres ingrédients. Toutefois, il faut respecter les besoins en calories journaliers recommandés.

Respecter les heures de repas

Une alimentation de qualité commence généralement par l’adoption des bonnes habitudes. Cela implique de faire attention aux heures prévues pour chaque repas. Briser cette règle risquerait de nuire gravement au métabolisme de l’organisme et donc au bien-être du bébé.

La norme exigée est de trois repas riches et équilibrés pour l’organisme de la femme enceinte. Ainsi, si vous avez l’habitude de sauter les repas par manque d’appétit, il est temps de commencer à changer cette mauvaise habitude. Même en cas de manque d’appétit, il est préférable de prendre au moins une petite quantité de nourriture.

S’hydrater convenablement

L’eau est au cœur de l’alimentation. Son importance n’est plus à prouver. Elle est essentielle au bon fonctionnement de l’organisme du fait de son apport de minéraux et d’oligo-éléments aux cellules. La femme enceinte a donc besoin de cet apport hydrique pour le bien-être de son enfant. Ainsi, la répartition de la quantité hydrique par individu est la suivante :

  • Un homme adulte a besoin de 2,4 L/jr et doit boire 1,6 L/jr.
  • La femme adulte a besoin de 1,8 L/jr et doit boire 1,1 L/jr.
  • Celle enceinte doit boire 1,4 L d’eau en moyenne par jour.

Comparée à la femme simple, la femme enceinte a besoin de plus d’apport en eau pour sa grossesse. Toutefois, plusieurs autres facteurs sont à prendre en compte comme l’âge, l’activité sportive et le poids.