Le basketball est un sport collectif de balle qui oppose deux équipes de cinq joueurs avec pour enjeu de marquer le plus grand nombre de points tout en empêchant son adversaire de le faire. Ce sport, l’un des plus populaires au monde, rassemble plus de 450 millions de joueurs professionnels à travers le monde et se pratique sous tous les horizons de la planète. Dans cet article, nous vous emmenons à la découverte des règles qui régissent cette discipline sportive.

Le jeu et les règles standards

Un match de basket se déroule normalement à l’intérieur d’une enceinte comme le gymnase. Mais une forme moins formelle se pratique aussi sur des aires de jeu externes (le street basketball). Un jeu fait généralement quatre petites périodes appelées quarts-temps. Les quarts-temps durent 10 ou 12 minutes selon les normes de la FIBA (fédération internationale de basketball) ou de la NBA (National Basketball Association). Au niveau de la NCAA (National Collegiate Athletic Association), le championnat universitaire américain de basketball, le match dure deux périodes de 20 minutes.

Les dimensions d’un terrain de basketball varient selon les normes internationales ou américaines. Le but étant de marquer le maximum de points, un panier circulaire se trouve au centre de chaque ligne extrême de la largeur du terrain rectangulaire. Le panier possède juste en dessous un filet qui laisse passer le ballon retomber sur le terrain ; il se situe à une hauteur de 3,05 mètres du sol.

Le match de basketball ne bénéficie pas de temps additionnel comme au football et ne connaît pas souvent une égalité au score. En cas d’égalité, il faut procéder à une ou des prolongations pour avoir un vainqueur, sauf dans les cas de matchs aller-retour où il faut additionner les scores pour avoir un vainqueur. Une équipe se compose d’un meneur, d’un pivot, un ailier, un ailier fort et un arrière. Leur rôle étant de marquer et d’empêcher les adversaires de marquer, ils doivent :

  • Évoluer constamment avec la balle.
  • Faire circuler la balle par des passes, des dribbles ou avec une trajectoire au sol toujours vers l’avant.
  • Faire des dribbles en faisant rebondir la balle au sol.

Aussi, doivent-ils éviter de :

  • Éviter de faire plus de deux pas sans dribbler, sous peine de se voir sanctionné (le marcher).
  • Faire revenir la balle dans leur moitié de terrain s’ils se trouvent de l’autre côté de la ligne médiane (sauf si cette dernière touche un adversaire avant de revenir en arrière).
  • Agresser physiquement un adversaire ou faire obstruction avec leur corps.
  • Toucher la balle avec leurs jambes ou leurs pieds.
  • Toucher les extrémités du terrain avec la balle, considérés comme hors de l’aire de jeu.

Lorsque la balle sort du terrain, le chronomètre est arrêté. Un joueur peut marquer un panier après le coup de sifflet d’arrêt si sa main n’était plus en contact avec la balle au coup de sifflet (il s’agit du buzzer beater). Le panier au basket vaut deux points normalement, mais trois points si le joueur tire d’une distance au-delà de la ligne du lancer franc. On parle de lancer franc lorsque le joueur se trouve empêché de manière irrégulière pendant qu’il essaie de tirer. L’arbitre siffle alors contre l’auteur de la faute et accorde deux ou trois lancers francs à la victime. Un lancer franc vaut un point.

Quelques règles supplémentaires selon les institutions

Comme vous l’auriez constaté, chaque institution dispose de règles spécifiques qui régissent la pratique du basketball. Ci-contre, d’autres règles majeures selon les institutions.

La FIBA

Aucune équipe ne peut excéder deux temps morts dans les deux dernières minutes. Après une faute technique, l’équipe reçoit un seul lancer franc en plus de la remise en jeu au milieu de terrain. Une seconde faute technique implique directement une disqualification.

La NBA

Après une sixième faute, le joueur est exclu. Aucun joueur de l’équipe qui défend ne doit toucher le ballon s’il se trouve sur le cercle du panier. Aucun défenseur ne peut faire plus de trois secondes dans la raquette s’il ne défend pas directement sur un attaquant. Si une équipe subit une faute intentionnelle lors des deux dernières minutes, elle bénéficie d’un lancer franc bonus.

La NCAA

Les matchs passent de deux périodes de 20 minutes à quatre quarts-temps de 10 minutes. Une cinquième faute d’une équipe lors d’une seule période implique une pénalité de deux lancers francs (le deuxième est subordonné à une réussite du premier). Après un temps mort demandé par l’équipe avec la possession de balle, la remise en jeu se fait au milieu de terrain.

Quid des juges et des coachs ?

Pour les matchs de NBA, on fait appel à trois arbitres : un principal sur le terrain (crew chief) et deux de touche. Par contre, les matchs de la FIBA sont officiés par un arbitre de queue (plus proche du centre), un arbitre de tête qui reste sous le panier et un arbitre central qui se trouve entre les deux autres. L’arbitre lance le match par l’entre-deux. Dans cet exercice, il se positionne au centre entre les représentants de chacune des deux équipes et lance la balle en l’air. L’un des deux l’attrape et l’envoie à l’un de ses coéquipiers. Ensuite, les officiels de la table de marque se chargent de compter les points, gérer le chronomètre, enregistrer les fautes individuelles et les remplacements, etc.

Le coach et ses adjoints, ainsi que quelques joueurs de chaque équipe s’installent le long de la touche. Le coach effectue les changements, met en place les stratégies et demande un temps mort quand il juge cela nécessaire. Le nombre de temps morts reste toutefois limité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here