Les douleurs liées à la remontée du lait dans les seins sont fréquentes chez certaines mamans ; elles se plaignent souvent d’avoir les mamelles dures et gonflées après le sevrage. Il s’agit en fait d’un engorgement mammaire encore appelé “engorgement sevrage”. Ce mal est le plus souvent dû au fait que ces mères pratiquent un sevrage assez sévère sur leurs nouveau-nés. Chères nourrices, dans cet article, nous vous disons comment l’éviter.

Engorgement mammaire : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit en fait du durcissement et de l’enflure des seins liés à la surproduction, l’accumulation de lait maternel, l’augmentation du flux sanguin et de la lymphe dans votre tissu mammaire. L’engorgement mammaire se manifeste généralement par des douleurs au niveau des seins. Vos mamelons peuvent aussi prendre une forme plate et devenir durs ; votre peau au niveau des seins semblera aussi tendue et brillante. L’engorgement peut toucher l’un des deux seins (ou les deux).

Il ne dure généralement pas si la maman alimente bien son nourrisson et il peut être évité.

Mettre des vêtements souple et léger

Si vous êtes une nourrice, il est très important de ne pas vous mettre dans des tenues serrées comme les robes cintrées ou autres. Essayez des habits souples en soie par exemple ; cela vous permettra de laisser respirer vos seins et d’éviter les compressions pouvant possiblement perturber la lactation ou déranger les tissus mammaires.

Évitez aussi les soutiens-gorges. Dans votre condition, il serait préférable de ne pas en porter. Si néanmoins vous désirez en mettre, privilégiez les soutiens sans armatures. Éviter de comprimer votre poitrine avec un soutien-gorge trop serré.

Changer de position au bébé pendant l’allaitement

Bébé, Mère, Enfant, Femmes, Heureux, Blanc, JoyPendant que vous nourrissez votre enfant, essayez de changer de sein pour vider les canaux. Si vous avez commencé par lui donner le sein gauche, finissez en lui donnant celui de droite.

Variez aussi les positions pour un allaitement aisé. Il en existe 6 principales pour vous permettre d’allaiter paisiblement, d’assurer la qualité des tétées de votre enfant et prévenir l’engorgement : le berceau, le cavalier, le Biological Nurturing, le ballon de rugby, le berceau croisé et la position allongée sur un côté.

Ne pas pratiquer un sevrage trop sévère

Si vous jugez qu’il est temps pour votre bébé d’arrêter le lait maternel, ayez alors à l’esprit qu’il est important de savoir quand sevrer son bébé. Un sevrage effectué lors des trois premiers mois de l’existence de l’enfant aura un gros impact sur vos seins. En réalité, c’est dans cette période que le lait est secrété de manière accrue pour vous permettre de nourrir votre bébé et de favoriser sa croissance. Ne passez pas trop rapidement au biberon.

Lorsque votre enfant a atteint un âge où il pourrait potentiellement être sevré, essayez de ne pas arrêter l’allaitement de manière brusque ; allez-y plutôt progressivement. Sevrer efficacement son bébé peut aussi aider à éviter un engorgement.

N’ayez pas peur, prenez confiance et demandez conseil auprès des associations spécialistes de l’allaitement

Le stress, la panique peuvent empirer de ce qui aurait pu être juste un début d’engorgement. C’est normal ! En tant que nouvelle maman, vous paniquez dès que quelque chose ne va pas. Cependant, ayez confiance en vous et sachez qu’un engorgement n’est pas aussi terrible que vous l’imaginez.

N’hésitez toutefois pas à demander conseil lorsque vous ne vous sentez pas à l’aise au niveau de vos seins.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here