Dans cet article, nous révisons l’orthographe correcte de ‘’Ce et se’’ – ‘’ces et ses’’ – ‘’c’est et s’est’’ – ‘’ s’en et sans’’. Comment et quand écrire ces homophones grammaticaux ? Réponses !

1- ‘’Ce et se’’

‘’Ce’’ est un adjectif démonstratif simple (au singulier). On l’écrit dans une phrase lorsqu’on peut le remplacer par des adjectifs démonstratifs tels que cet, cette, ces, etc.

Exemples :

  • Ce garçon est intelligent et studieux.
  • Cet enfant est intelligent et studieux.
  • Cette fille est intelligente et studieuse.
  • Ces enfants sont intelligents et studieux.

‘’Se’’ qui s’écrit (s-e) est un pronom personnel réfléchi qui accompagne les verbes pronominaux. On l’écrit dans une phrase lorsqu’on peut le remplacer par les autres pronoms personnels tels que me, te, nous, vous…

Exemples :

  • Chaque jour, il se lève très tôt pour se brosser les dents.
  • Chaque jour, je me lève très tôt pour me brosser les dents.
  • Chaque jour, tu te lèves très tôt le matin pour te brosser les dents.

2- ‘’Ces et ses’’

‘’Ces’’(c-e-s) est un adjectif démonstratif simple pluriel. On l’écrit dans une phrase lorsqu’on peut le remplacer par des adjectifs démonstratifs tels que ce, cet, cette…

Exemples : (Voir les exemples précédemment construits pour illustrer ‘’ce’’)

‘’Ses’’(s-e-s) est un adjectif possessif pluriel qui permet d’indiquer un rapport d’appartenance, un rapport de possession, un rapport d’ordre affectif ou social. On écrit ”ses’’ dans une phrase lorsqu’on peut le remplacer par les adjectifs possessifs tels que sa, son ou mon, ma, mes, ton, ta, tes, nos, notre, vos, votre, leur, etc.

Exemple : Nadine est toujours première de sa classe, mais ses parents sont peu riches.

Remarque : ‘’ses’’ dans « ses parents » peut être remplacé par l’un des exemples suivants :
{Mon père, ma mère, mes parents ; ton père, ta mère, tes parents ; son père, sa mère, ses parents ; notre père, notre mère, nos parents ; votre père, votre mère, vos parents…}

3- ‘’C’est et s’est’’

‘’C’est’’ est la forme élidée de « ce est », l’auxiliaire ‘’être ‘’ conjugué au présent de l’indicatif et ayant pour sujet, l’adjectif démonstratif ‘’ce’’. On emploie “c’est” (c-e-s-t) lorsqu’on ne peut, en aucun cas ou contexte, le remplacer par un autre homophone. C’est avec « C’» sert à designer un être ou un objet dans un contexte ou à faire une précision etc. “C’est” sert donc à designer, préciser, distinguer, ou déterminer une chose parmi tant d’autres.

Exemples :

  • C’est une belle voiture.
  • C’est mon père.
  • C’est un bon livre.
  • C’est un bon texte.
  • C’est mon professeur de français.

Remarque : Dans chacun des cas de ces exemples, on ne peut jamais remplacer ‘’c’est’’ par un autre homophone. On n’écrira jamais : « s’est une belle voiture », (l’écrire est une grave faute).

S’est (s-e-s-t) est la forme élidée de « se est », l’auxiliaire ‘’ être’’ conjugué au présent de l’indicatif accompagné du pronom réfléchi ‘’se’’. On écrit ‘’s’est’’ ou ‘’s’était’’ pour conjuguer les verbes pronominaux au passé composé. On écrit s’est (s-e-s-t) lorsqu’on peut remplacer le pronom personnel élidé « s’» par « m’ ; t’ » ou « me ; te ».

Exemples :

  • Il s’est levé tôt pour réviser ses leçons.
  • Ou (il s’était levé ; je m’étais levé ; je me suis levé, etc.).

4-‘’ S’en et sans’’

S’en (forme élidée du pronom personnel réfléchi ‘’se’’ et de la préposition ‘’en’’), fait partie d’un verbe pronominal et peut-être remplacé par « m’en, t’en »

Exemples :

  • L’histoire de son pays, il s’en souvient.
  • L’histoire de mon pays, je m’en souviens.
  • L’histoire de ton pays, t’en souviens-tu ?

Sans (s-a-n-s) est une préposition. Elle est employée pour « marquer la privation, l’absence, l’exclusion », pour traduire la négation. ‘’Sans’’ signifie « aucun, ne…pas. »

Exemple :

  • Sans l’aide de Dieu, personne ne peut réussir dans cette vie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here