Quand sevrer mon bébé ? Cette question constitue la principale préoccupation de nombreuses mamans. D’un point de vue affectif, sevrer son bébé n’est souvent pas chose facile pour ces dernières. Mais plusieurs raisons pourraient les y pousser : l’âge, la condition familiale, l’attitude du bébé, sa croissance, l’activité professionnelle de la mère et bien d’autres. À travers cet article, nous vous aidons à prendre cette décision souvent difficile ; puisque, faudrait-il que vous le sachiez, il faut sevrer son bébé au bon moment non seulement pour lui, mais également pour vous.

Sevrer son bébé : généralités et recommandations

Bébé, Enfant, Bambin, Jeune Fille, L'Enfance, CaucaseVous le saviez certainement, le lait maternel constitue l’alimentation unique, essentielle et principale du nouveau-né. À cet effet, l’OMS recommande de nourrir son bébé exclusivement au sein pendant ses six premiers mois d’existence pour un développement, une croissance et une santé optimale. Ce temps passé, l’allaitement peut être combiné à une alimentation un peu plus consistante jusqu’à l’âge de 2 ans au moins avant un possible sevrage.

En prenant en compte les recommandations de l’OMS, on peut aisément conclure que l’âge est le principal critère pris en compte pour opérer le sevrage ou du moins réduire l’allaitement. Il est donc de 2 ans au moins ; et durant cette période, l’allaitement ne doit normalement pas s’arrêter. Cependant, l’âge n’est pas le seul critère à prendre en compte pour décider de quand sevrer son bébé.

Sevrer son bébé en fonction de son âge

3 mois ? 6 mois ? 9 mois ? 1 an ou 2 ans ? Quel âge pour sevrer son bébé ? Si là est votre préoccupation ultime, eh bien, laissez-nous vous dire que le sevrage (hors recommandation de l’OMS) peut se faire à n’importe quel moment. Pour vous en convaincre, demandez-vous comment survivent les enfants dont les mères sont décédées à l’accouchement. Bien sevrer son bébé, c’est une question de méthode, de feelings entre votre boud’chou et vous ; vous devez opérer un sevrage étape par étape en prenant en compte ses besoins nutritionnels et émotionnels.

Ainsi, pour la plupart des mères qui bénéficient de congés maternité (s’étendant généralement sur 3 mois), le sevrage s’effectuera pendant cette période. Les tétées seront graduellement substituées par du lait infantile.

Ayez cependant à l’esprit le risque d’engorgement mammaire à courir en tant que nourrice lorsqu’on décide de sevrer son bébé. En effet, même si vous sevrez votre nourrisson, la sécrétion du lait continuera pendant un long moment. Et s’il n’est pas évacué, son accumulation pourrait engendrer l’enflure ou le durcissement des seins.

Sevrer son bébé quand il a plus faim qu’à l’accoutumée

Mère, Bébé, Heureux, Sourire, Été, Personnes, L'EauLorsque le bébé se met à avoir plus faim que d’habitude, il est presque certain que les nutriments du lait maternel ne couvrent plus entièrement ses besoins nutritionnels. Dans ce cas, il faut sevrer votre bébé. Il faudra compléter son alimentation avec des aliments un peu plus lourds (solides).

Sevrer son bébé quand il est capable de s’asseoir seul et de maîtriser ses muscles

Si votre bébé parvient à s’asseoir seul (sans votre aide, celui de son père ou de tout autre proche) et qu’il arrive à maîtriser parfaitement son cou, cela est la preuve que son organisme est en plein développement et qu’il faut associer au lait maternel une touche d’aliments solides ou de lait de croissance à l’aide du biberon, afin de fortifier ses muscles et mieux solidifier ses os. Sevrer son bébé de manière partielle serait une parfaite option dans ce cas.

Sevrer son bébé quand il se montre intéressé par le repas des autres

Si votre boud’chou se montre intéressé par le repas des membres de votre famille lorsque ces derniers mangent, il se pourrait que ce soit un signe parfait pour le sevrer. Pour être certain que c’est le moment propice, essayez de lui tendre un peu de nourriture (modelé au préalable). S’il y goûte et apprécie, commencez à le sevrer petit à petit.

Sevrer le bébé quand il renonce aux tétées

Ça peut paraître bizarre, mais il se peut que votre bébé retire volontairement le sein de sa bouche lors de l’allaitement. Si cela persiste, essayez de recueillir un peu de votre lait dans le biberon et donnez-lui. S’il refuse toujours, alors il est peut-être temps de le sevrer.

Espérant que cet article vous aidera à sevrer efficacement votre bébé, dites-nous dans les commentaires s’il vous a plu. ????

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here