La perte de poids ou de graisse ne se résume pas à la simple décision. Cela implique un processus plus grand. Entre autres, on parlera de métabolisme basal, de régime cétogène, etc. Nous nous intéresserons ici au métabolisme basal. De quoi cela retourne et quelles en sont les implications ?

Définition

Le métabolisme basal est dans un premier temps, la quantité d’énergie dépensée par l’organisme au repos, éveillé, à jeun, à température normale pour assurer les fonctions vitales. Ces fonctions sont entre autres : le fonctionnement des organes, le maintien de la température corporelle, le renouvellement des cellules, la tenue des activités musculaire, etc. Dans un second temps, il implique les dépenses énergétiques supplémentaires ayant rapport avec les besoins énergétiques étroitement liés à l’activité physique.

De quoi dépend le MDB ?

Le métabolisme de base (ou MDB) dépend de plusieurs facteurs :

  • le sexe,
  • la taille,
  • le poids,
  • l’âge.

Plus l’individu est grand et fort, plus le nombre de cellules à alimenter est élevé et plus l’énergie dépensée est grande. L’équation est la même pour les questions de poids et d’embonpoint. C’est justement pour cela que les hommes consomment en général plus de calories que les femmes du fait de leur musculature plus importante.

Comment maintenir un bon niveau de métabolisme basal ?

Pour maintenir un bon niveau de métabolisme basal afin de brûler les graisses et perdre du poids, il faut :

  • faire de la musculation ;
  • pratiquer des activités intellectuelles.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here